Le Pigne d’Arolla

 

Vue prise, depuis la cabane

des Vignettes, le 2 mai 1995.

 

 A cette époque de l’année

 la montée à la cabane et au

 sommet se fait plutôt en

 ski de randonnée, mais on

 peut aussi choisir de le faire

 en raquettes !

 Attention, c’est très sportif !

 Vaut mieux avoir une bonne

 condition physique.

 

 Pour cette randonnée, en raquettes, les deux itinéraires

 d’été sont possibles ( voir: ‘’ Pour aller au sommet du Pigne

 et Un autre itinéraire pour aller au sommet du Pigne ‘’ )

 En montant d’Arolla directement à la cabane des Vignettes,

 avant le front du glacier l’itinéraire bifurque à droite et on

 longe les pentes.

 Comme équipement, il va de soi qu’en plus des raquettes et

 des bâtons téléscopiques on a aussi baudrier et corde ainsi

 que crampons* et piolet *: * ils sont nécessaires pour la des-

 cente du mur de la Serpentine et, si on vient de la cabane des

 Dix, pour descendre le flanc du Pigne si la neige est gelée - c’est

 pareil pour la descente de la moraine, assez raide, quand on

 descend de la cabane des Vignettes sur Arolla.

 

Des horaires : du parking, près du Kurhauss, d’Arolla à la cabane des Vignettes: env. 6h00 - Le lendemain, de la cabane des Vignettes, au Pigne, descente vers les Dix, remontée au Pas de Chèvre et descente à Arolla, de 10 à 11 heures ( arrêts compris )

Dans l’autre sens, c’est le même nombre d’heures, mais avec

une répartition différente; ne pas oublier qu’en partant de la cabane des Dix, le dénivellé est de, presque, 1000 m !

   

 Retour