Prix bas:

C’est le premier ministre qui veut se rendre compte

par lui-même si la vie est aussi chère que le prétendent les français,

il va donc en ville, avec son conseiller, et regarde les vitrines des magasins : tout d’un coup il voit une affiche :

« pantalon 15 Euros - veste : 30 Euros

 manteau 40 Euros »  il se tourne vers son conseiller :

«  je me demande vraiment de quoi se plaignent les français,

 pour des vêtements, ce sont des prix défiant toute concurrence ! »

Le conseiller, un peu gêné : « Monsieur le Premier Ministre,

je me permets de vous faire remarquer que vous n’êtes pas

devant un magasin de vêtements... mais devant un pressing ... »

 

Ce n’est pas grave:

Dans le train, Marcel, place sa grosse valise,

dans le porte bagage, juste au-dessus d’une dame,

celle-ci s’inquiète un peu :

« Attention Monsieur, votre valise va tomber »

« Ce n’est pas grave - répond Marcel - il n’y a rien de fragile dedans ! »

 

Pas la peine d’attendre:

Un huissier de justice sonne, et Martin va ouvrir,

« ton papa est-il là ? J’ai une grosse facture impayée à lui présenter -

« oh, ne vous fatiguez pas à l’attendre,

il me doit encore mon argent de poche du mois dernier ! »

 

Yo-Yo !:

Une araignée contemple avec étonnement

un yo-yo qui monte et descend au bout de son fil.

« Tiens - s’écrie-t-elle - un robot ! »

 

 Il n’y a plus de jeunesse ! :

 “ Quelle époque - grogne un monsieur dans l’autobus bondé -

 les jeunes d’aujourd”hui ne connaissent plus ni les bonnes manières

 ni la politesse - Mais pourquoi vous plaignez-vous ? - lui demande

 son voisin - ce jeune homme vient de vous cèder sa place ! -

 ouiais, c’est vrai, - concède-t-il - mais ma femme est encore debout “