Se marier à l’église:

 

Après votre mariage civil, à la mairie, vous avez décidé de célébrer ce moment important à l’église.

Le mariage à l’église est un Sacrement, c’est-à-dire : un ‘’Signe de l’Amour agissant de Dieu’’un ‘’ Signe ‘’ à l’image de l’Alliance entre Dieu et les humains.

Pour faire ce choix, quelques points à voir en couple :

Notre choix est-il fait en pleine liberté ?

Par notre engagement, voulons-nous établir entre nous un lien qui dure toute notre vie ?

Est-ce que nous voulons vivre entre nous une fidélité et un soutien mutuel ?

Est-ce que, pour concrétiser notre union, nous désirons donner vie à des enfants ?

Il n’y a pas à choisir entre une simple, ou une petite, bénédiction et le mariage, car dans la pratique de l’Eglise Catholique c’est le Sacrement du mariage qui est célébré.

Ce qui ‘’ fait ‘’ le mariage, c’est votre ‘’ oui ‘’ réciproque devant des témoins, dont le prêtre, dans une célébration au cours de laquelle vous pouvez faire le choix de communier - ou de ne pas communier - au Corps du Christ, Pain de Vie ( l’hostie consacrée ) c’est le geste le plus fort pour dire votre communion au Christ.

Ecouter l’Evangile pour en imprégner sa vie et se sentir en union avec les autres chrétiens présents dans l’église, ce sont aussi deux formes de communion.

D’où la question :

’ FAITES-VOUS LE CHOIX DE COMMUNIER LORS DE LA CELEBRATION DE VOTRE MARIAGE ? ‘’ - Communier à quoi ? A qui ?

L’important, c’est d’être vrai et cohérent dans votre décision.

Dans le même sens il vous est proposé de faire la démarche personnelle pour recevoir le Sacrement du Pardon et de la Réconciliation ( confession ) auprès d’un prêtre de votre choix.

Autres questions dont vous pouvez discuter :

Voulons-nous ‘’ construire ‘’ notre foyer en nous inspirant de l’Évangile et donc ‘’ bâtir ‘’ notre fidélité sur Jésus-Christ ? Par exemple, avons-nous la volonté de faire le premier pas pour le pardon ? ‘’ D’ouvrir ‘’ notre foyer à la vie de l’Eglise ?

Participons-nous régulièrement ( la régularité peut être 1 ou 2 fois par mois ) à la messe du samedi/dimanche ? Ou du moins décidons-nous de le faire à une régularité réelle ?

Cette réflexion veut vous permettre d’entrer en dialogue avec le couple, le diacre ou le prêtre avec lequel vous préparez votre mariage.

  

 

 

 

 

 

 Retour