Ungersheim - Eglise St Michel

 L’église est classée monument historique. 

 Le bas du clocher date du XI° siècle, la

 partie supérieure et l’église actuelle sont

 de 1749.

Le baldaquin du maître-autel provient de l’abbaye de Pairis aujourd’hui disparue.

 

L’église renferme, outre deux statues gothiques de St Pierre et St Paul, un tableau de St Michel terrassant le Dragon, peint par Danzer en 1846.

L’origine du nom : à l’origine Annegisvilla qui viendrait du patronyme

Angisis ou Angis et du suffixe germanique heim, il s’agit donc du village d’un chef germain nommé Angisis ou Angis.

Ungersheim est situé en plaine, à 225 m d’altitude, et à 8 kms du Massif Vosgien. La première mention du village date de 735, mais des fouilles archéologiques ont mis à jour des vestiges datant de la fin du néolithique

 et des traces d’habitations qui s’étendent du premier siècle aux époques

 mérovingiennes et carolingiennes.

 Dés le VIII° siècle, de nombreuses maisons religieuses eurent

 des terres à Ungersheim.

 Ungersheim devint propriété des Habsbourg vers 1130 lorsque

 ceux-ci s’établirent à Ensisheim, puis dés le XIII° siècle fut donné en fief à la famille noble d’Ongersheim, cette dernière occupa une place importante dans la société de la région et bâtit le château aujourd’hui disparu.

En 1524, les deux tiers du village furent soumis aux nobles de Bollwiller, le tiers restant à la ville d’Ensisheim.

Actuellement la commune se compose d’un village, d’une cité minière “ du moulin “ et d’un lotissement St Michel bâti dans les années 1970.

Le vilage comptait 810 habitants en 1900, les activités principales étaient l’exploitation agricole et le tissage.

Les puits forés en 1930 y apportèrent un appoint industriel. La mine ferma ses portes à la mi-mai 1987.