Dans l’Edito du bulletin interparoissial ‘’LE LIEN’’ , d’avril 2004, j’ai écris, entre autre : « Le monde, la société et même l’Eglise ont changé en quelques décennies. Le changement fait partie de la vie, il est signe de vitalité et de renouvellement, ce qui ne change pas finit par se figer, mourir et disparaître.- ... Le croire chrétien lui-même, ainsi que l’Eglise, et toutes les Eglises chrétiennes ne sont pas hors du champs de l’histoire et donc des changements et des bouleversements. -Il s’agit de vivre, de croire, de célébrer et de pratiquer dans un monde qui a changé, et en tant que membres d’une Eglise qui a changé.

Ce qui suit ne suffira pas pour faire le tour de cette question, son but c’est de permettre de prendre du recul face à la réalité, de voir l’essentiel de celle d’aujourd’hui et de dégager des points d’attention et des appels

Quelques remarques préalables : il y a eu toujours, devant les changements dans l’Eglise, et c’est normal, des nostalgies qui s’expriment : « De notre temps, c’était comme cela.... c’était bien mieux... etc ». Ce refrain est, pour ainsi dire, ‘’chanté’’ sur tous les tons depuis le temps de Jésus lui-même. Il n’y a qu’à parcourir les Evangiles et les Actes des Apôtres pour le constater.

Ce qui est plus grave, c’est les discours du genre : « Je fais, ou-, on fait, comme on a toujours fait dans l’Eglise » C’est une imposture intellectuelle qui est un ‘’chemin’’ qui conduit à l’intégrisme et au fondamentalisme. 

S’entendre sur le sens des mots : Il y a encore un autre propos qui s’entend souvent : «  Retour à la Tradition.... retour aux Sources... » Pour certains cela signifie ‘’reproduire le passé’’, pour d’autres les ‘’Sources’’ c’est avant Vatican II, entre autre Vatican I . Les seules vraies Sources, c’est ce qu’a dit et fait Jésus de Nazareth et qui nous est redonné sous forme de relecture de croyants à travers les écrits du Nouveau Testament, notre fidélité en passe donc par une ‘’nouvelle’’ relecture de croyants s’inscrivant résolument en notre temps : cf, entre autre, le rapport Dagens : « Proposer la foi dans la société actuelle » de 1994. 

Approches du ‘’paysage religieux français’’, en puisant dans l’article de La Croix : 1962-2002 La révolution de la France catholique : « En 40 ans la paysage religieux français a connu une profonde rupture. La pratique religieuse diminue brutalement dans les années 1970. La religion catholique s’efface progressivement de la société française, mais le religieux n’est pas mort. On observe une résurgence du « croire », notamment chez les jeunes, mais de plus en plus en dehors des cadres institutionnels. Une remontée des croyances liées à la mort.

Ce que croient les français, en puisant dans le dossier croyances de La Vie : Quasi-stabilité du christianisme, percée de l’Islam, recul des sectes et de l’influence des voyantes, progrès de la tolérance... A peine 20 à 30 % des français excluent totalement l’hypothèse de l’existence de Dieu. Plus les français sont pratiquants, plus ils s’intéressent aux autres religions.

Ce que nous a rappelé le Concile Vatican II de la Tradition : en puisant dans « Dei Verbum - Parole de Dieu -  1965 » - Je cite: “En reformulant la notion de Révélation divine, le Concile a d’abord voulu rappeler que toute vie chrétienne est d’abord une écoute de la parole de Dieu. Comment Dieu parle-t-il ? Non par des vérités à croire en toute soumission à l’autorité, mais en s’adressant à l’humanité, par des mots et des gestes : une authentique rencontre qui a culminé en Jésus-Christ. La foi est alors le libre engagement de l’homme en réponse à cette Parole adressée. Elle suppose un travail d’interprétation, à travers l’Ecriture inspirée ( qui contient la Parole de Dieu ) et la Tradition autorisée ( qui la transmet ). Le document sur la Révélation redéfinit les rapports entre Ecriture et Tradition, plaçant la seconde au service de la première”.   

BIBLIOGRAPHIE :

Article de La Croix du 25 12 2002 : « 1962-2002, La révolution de la France catholique »

Article de La Vie du 17 04 2003 : dossier croyance : «  Ce que croient les français »

Livre : « Incroyable Eglise, Pauvreté, pouvoir, sexualité, féminisme - Débattre » 1994 Editions de l’Atelier. Livre : « L’Eglise a changé depuis 1945 » - 1994 - Les Editions Ouvrières -

Article de ‘’Repères pour croire’’ : La foi à l’épreuve d’une Eglise plurielle’ de Croire Aujourd’hui N° 171, 1er Mars 2004. Chapitre 7 : ‘’ L’institution en question’’ du Livre de Danièle HERVIEU-LEGER « Catholicisme, la fin d’un monde » Bayard, mars 2003