Ses origines :

BOLLWILLER doit sa célébrité d’autrefois aux nobles de ce nom. On a fait différentes suppositions pour expliquer l’origine de son nom. Cette origine se trouverait dans le nom d’une divinité celtique du pays, BALTUS ou POL.

 

Quoiqu’il en soit, BOLLWILLER est très ancien. Il est mentionné sous le nom de Baltowiller dans une charte de donation faite par le comte EBERHARDT en 728 en faveur de l’abbaye de MURBACH.

 

On le retrouve sous le nom de BOLLONEVILLARE dans l’acte de vente que l’abbé de MURBACH AMICHO passa en 789 avec WOLFHARDT et HADEVIN et sous celui de BOLLEWILRE dans la charte d’EBERSHEIM en 817.

C’était d’abord une propriété rurale, une villa, qui peu à peu devint un village; le village à son tour se changea en une petite ville forte qui donna naissance au château, ancien patrimoine de la famille des DE BOLLWILLER.

Ce château était entouré d’un étang avec pont-levis.

Vers le 13e ou le 15e siècle, les nobles de BOLLWILLER auraient entouré de murs l’espace occupé par le château.

ALBERT, évêque de STRASBOURG fait encore mention de cette place forte et de son château en 1480 dans la charte par laquelle il investit les BOLLWILLER châtelains du lieu.

De la place forte il ne resta bientôt plus que le château au nord-est duquel, vers la voie actuelle de chemin de fer, il y a un lieu-dit qui porte encore le nom de Wallgass, qu’on peut traduire par: ruelle du fossé.

Le village actuel s’éleva au sud-est du château, en dehors des anciens fossés et fortifications.

 

 

 

 

 

 

 

       Retour