Aurore

 

Mon coeur, mes yeux,

Mes pensées s’émeuvent

Devant le ciel violacé

Qui s’embrase au lever du jour.

 

Merveille de ce matin

Qui annonce une journée de soleil

Comme j’aimerai être peintre

Pour fixer sur la toile

Cette beauté divine qui m’émeut

jusqu’à la plus petite fibre de ma vie.

 

La nuit agonise

Et laisse la place à l’amour

Les arbres comme des spectres

S’élancent dans la froideur

De cet hiver qui s’annonce

Dans la saison glacée

Plus de chaleur, beaucoup de douceur

Dans ce ciel plein de couleur

Merci au Créateur !

                                                          Siam

 Retour