La violence

 

  La violence

  Peut gâcher toute une adolescence

  C’est comme un bidon d’essence

  En pleine incandescence

 

  La violence

  C’est pas de la malchance

  Ce n’est que de la souffrance

  Qui peut se combattre par la tolérance

 

  Le racisme

  Ne pas faire de favoritisme

  Ne pas avoir honte de ses racines

  C’est tout un peuple qu’on assassine

 

  La haine

  Voilà ce qui nous freine

  On devrait être plus zen

  Avec ceux qu’on aime

 

  L’entraide

  Voilà le bon remède

 

  La solidarité

  Plus qu’une vérité

 

  L’amour

  Présent tous les jours

 

  L’amitié

 

    La fraternité

 

                 pour l’éternité !

  Julie, 14 ans,

     de Bollwiller

 

 

 

 

                    

 Retour