N’éteignez pas l’Esprit

 

 Il y a parfois quelque chose qui s’allume en moi.

 Une étincelle, ça pourrait être un feu,

 peut-être pas un grand feu,

 mais un feu quand même

 autour duquel on pourrait venir se réchauffer.

 Oh, pas grand chose,

 juste un regard pour dire à l’autre

 une complicité, une connivence,

 ça fait parfois tellement plaisir un regard...

 Un regard ami et complice.

 Du coup l’autre ne se sent pas seul, plus seul.

 Le bureau, la salle de travail, l’usine,

 tout devient plus chaud, plus chaleureux.

 L’Esprit est là, dans ce regard,

 présent à cette poignée de main silencieuse,

 cette tape amicale sur l’épaule.

 Il est présent à cette pression

 sur le bras de l’autre

 pour lui dire qu’au-delà des mots

 on connaît sa peine,

 on la comprend, on communie à sa souffrance,

 à son attente, à son espérance...

 N’éteignez pas l’Esprit,

 cette étincelle qui peut faire prendre le feu.

 Retour