Nous sommes des ouvriers

 

 Il est bon parfois de prendre du recul

 Et de regarder derrière soi.

 Le royaume n’est pas seulement au-dessus de nos efforts,

 Il est aussi au-delà de nos vues.

 

 Durant notre vie, nous n’accomplissons qu’une petite partie

 de cette entreprise magnifique qu’est le travail de Dieu.

 Rien de ce que nous faisons n’est achevé, ce qui voudrait dire,

 en d’autres termes, que le royaume se trouve au-delà de nos

 possibilités.

 Aucune déclaration ne dit tout ce qui peut être dit.

 Aucune prière n’exprime complètement la foi.

 Aucune religion n’apporte la perfection.

 Aucune visite pastorale n’apporte la plénitude.

 Aucun programme n’accomplit la mission de l’Eglise.

 Aucun ensemble de buts et d’objectifs ne peut être complet.

 

 C’est ainsi que nous sommes, nous plantons des graines qui,

 un jour, pousseront.

 Nous arrosons les graines plantées sachant qu’elles portent

 en elles la promesse du futur.

 Nous posons des fondements qui devront être élevées.

 Nous fournissons le levain qui produira des effets bien

 au-dessus de nos capacités.

 

 Nous ne pouvons pas tout faire, et le comprendre nous

 apporte un sentiment de libération.

 Cela nous permet de faire quelque chose et de le faire bien.

 Ce n’est peut être pas fini, mais c’est un début, un pas de plus

 sur le chemin.

 Une opportunité de laisser entrer la grâce du Seigneur

 qui fera le reste.

 

 Nous pouvons ne jamais voir les résultats finaux,

 mais c’est la différence entre le maître, l’artisan et l’ouvrier.

 

 Nous sommes des ouvriers, pas des maîtres artisans,

 des ministres, pas des messies; nous sommes les prophètes

 d’un futur qui ne nous appartient pas.

 

                                                             Mgr Oscar ROMERO

 Retour