Mt Blanc du Tacul

 le 3 juillet 2005

 à 8h30. Vue prise

 depuis le Col du

 Midi ( 3500m )

 

 Le premier départ

 du téléphérique

 était à 7h00

 Retour

 Vers 11h00, arrivée en

 vue du sommet ( 4248 m)

 Après le passage, avec de

 la glace, entre les rochers,

 comme il n’y avait aucun

 vent, on a pu longuement

 admirer le panorama à 360°.

 Après une heure et demi

 de pause, on amorce la

 descente et vers 18h00 on

 déambule dans Chamonix.

 Si cette course s’est passée sans encombres, il n’en a

 pas été de même, pour d’autres alpinistes qui étaient

 en train de descendre, mardi 26 juillet autour de 14h30.

 En effet la barre des séracs qui est presque à mi-pente

 s’est effondrée en engendrant une coulée de neige sur

 un front de plus de 100 m... une cordée de 6 militaires

 britanniques a été “balayée’’, bilan : 1 mort, 1 blessé

 grave, un bléssé léger et 3 indemmes.

 Cet accident démontre, une fois de plus, que le risque

 zéro n’existe pas... cet effondrement, d’après un gendarme du PGHM est exceptionnel; le bilan aurait été plus lourds si cela s’était produit le matin entre 8 et 10h00, car

plus d’une dizaine de cordées sont alors en train de monter dans cette zone....