NOTRE PERE

 

Dieu Arc-en-ciel, Dieu un peu fou,

Dieu qui nous appelle à l’Amour, j’ai maintenant envie de te dire :

 

Toi, le Père de tous ceux qui luttent

pour faire éclater l’amour, la solidarité, la justice.

Toi, le Père que je veux pour tous mes copains.

 

Ton nom est sanctifié par tous ceux qui travaillent,

jour et nuit,

afin de sortir leurs frères de l’ignorance,

de la maladie, de l’exploitation

et de la persécution:

par tous ceux qui donnent un peu de leur temps

pour changer les conditions de vie, de travail,

dans le quartier, à l’usine, à l’atelier,

au bureau, à l’école.

 

Que ton règne vienne, et qu’il vienne pour tous !

Oui, que ta volonté soit faite.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

ce pain trop rare, confisqué par une minorité,

insuffisant sur les trois quarts du globe,

le pain d’un travail pour tous,

le pain d’une vraie formation,

le pain d’une vraie vie aussi.

 

Et pardonne-nous, Seigneur,

tous ces cris que nous n’entendons pas,

tous ces sourires que nous ne voyons pas,

toutes ces injustices contre lesquelles nous ne faisons rien.

 

Ne nous laisse pas succomber à la tentation

de baisser les bras,

de fermer la porte sur notre petit bonheur.

Ne nous laisse pas succomber à la tentation

de croire qu’un avenir n’est plus possible

pour ces enfants et tous ces jeunes en difficulté.

 

Ne nous laisse pas succomber à la tentation

de croire que la violence, le racisme

et l’intolérance vont prendre le pouvoir.

 

Mais délivre-nous du mal qui, au fond de nous-mêmes,

nous invite à vivre notre vie en la gardant pour nous;

quand toi, tu nous invites à la donner.Et donne nous cet

enthousiasme qui engendre un monde plus beau !

 

ORIGINE : Festival pour l’emploi de la J.O.C. ( 1981 )