Tromperie : Deux suisses rentrent, tôt le matin, d’une fête de

         la bière. Tout d’un coup, à l’approche de la mairie du lieu,

         l’un  d’eux ressent un besoin urgent et il se soulage contre le

         mur du bâtiment, l’autre fait de même.. survient un policier

         qui leur ordonne:  ‘’Messieurs, vous avez dix secondes pour

         ‘’couper’’, ‘’emballer’’ et courir le plus vite possible’’

         Les deux s’exécutent... 50 m plus loin, l’un d’eux s’arrête en

         riant aux éclats: ‘’pourquoi tu rigoles’’ demande l’autre - ‘’je

         l’ai bien eu le flic,’’ répond-t-il, ‘’j’ai ‘’emballé’’ ...mais je n’ai pas

          ‘’coupé ! ‘’ 

 

 Question de voie : A une heure avancée de la nuit, le téléphone

          sonne chez un couple - Monsieur décroche et dit au bout de

          quelques secondes : ‘’Comment voulez-vous que je le sache !

          Appelez plutôt la SNCF ! ‘’ - Qui était-ce ? demande sa femme-

          Aucune idée, un type qui demandait si la voie était libre ‘’

 

 L’attente de l’autobus : Une femme, voulant prouver à son mari

          que contrairement à ce qu’il disait , elle était douée pour le

          travail manuel, profite de son absence pour raisons profes-

          sionnelles pour acheter une armoire à monter soi-même.

          Elle habite au bord d’une rue où passe une ligne d’autobus.

          Elle rentre, déballe les pièces, étale le plan de montage et se

          lance. Elle termine le montage quand passe l’autobus...

          Patatrac ! L’armoire se défait et tout tombe par terre...elle se

          dit qu’elle a du faire une erreur... et elle remonte le tout...

          elle a presque terminé quand, re-patatrac, tout s’écroule à

          nouveau, là elle fait le lien avec le passage de l’autobus. Elle

          appelle la Maison du Bricolage où elle avait acheté l’armoire,

          Elle explique le coup, on croit quelle ‘’délire’’ mais on lui en-

          voie quand même  un technicien qui remonte le tout et lui dit

          que maintenant il n’y a plus de risque vu c’était bien monté -

          Vous allez voir, lui dit-elle,  quand l’autobus repassera ! ‘’  Le

          technicien, voulant en avoir le coeur net demande une

          lampe de poche, s’installe dans l’armoire afin de vérifier les

          dires de la dame. Le mari rentre plus tôt que prévu, sa

          femme lui montre l’armoire montée- au lieu de la féliciter il

          s’énerve : ‘’ mais qu’est-ce qui t’a pris, tu n’en n’avais pas be-

          soin d’une autre armoire, et qu’est-ce que tu vas y mettre?”

          En disant cela il ouvre les portes et voit le technicien assis

          au fond de l’armoire ! Réaction : ‘’Et vous, qu’est-ce que vous

          faites là-dedans ? ‘’ - ‘’ Vous n’allez pas me croire - lui répond

           le gars - ‘’j’attends le prochain autobus ...’’